No Picture

Georges Perec, quand le profane devient sacré

10 septembre 2017 Hector Burnouf 0

Dans cet article nul sublime tragique, sanctuaires menacés ou dieux romanesques habitant la demeure des forêts mais toute la niaiserie quotidienne, à peine digne des pages publicité d’une mauvaise presse magazine aujourd’hui en faillite : tables en formica, lits deux places, sorties au cinéma, décoration rétro, touristes authentiques, soirées sympas…

Michel Houellebecq, poésie et libéralisme

11 mai 2016 Saint Phlin 0

Chez Houellebecq, la solitude est consubstantielle au libéralisme. Son héros récurrent, cadre moyen, rentre chez lui, le soir, encombré de ses sacs plastiques remplis d’alcool et de plats cuisinés. Avec un peu de chance, son seul échange humain de la journée fut le « non » opposé à la caissière lui demandant sa « carte de fidélité »