La Gaule libre

4 avril 2016 Cimon 0

En -53, la Gaule se hérisse enfin d’obstacles face à la conquête des légions césariennes. Peu avant, à la suite de la révolte de l’Eburon Ambiorix, César avait appuyé sa domination en faisant frapper de verge, châtiment humiliant réservé aux déserteurs, le chef des Sénons, Accon, qui s’était rallié à la révolte. Un jeune noble arverne allait toutefois réveiller la mémoire des anciens empires.