TOP 10 des trucs pas sympas, mais alors vraiment pas !

L’étudiant est un fils du peuple. Aussi possède-t-il une claire conscience “de ce qui se fait” et de ce “qui ne se fait pas”. Et il y a plein trucs qui se ne font pas : comme mettre sa main aux fesses sur le quai de la RATP, estourbir le manant dans la rue ou gâcher l’ambiance des soirées. Déjà que la vie est pas toujours facile et que le monde est plein de connards, si en plus les gens ne sont pas sympas entre eux, comment veut-on que ça marche ?

Pour que le lecteur lambda de la Camisole y voit plus clair (ou soit plus sympa), un beau florilège des choses qui ne se font pas :

 

1.  Éviter les démarcheurs des ONG dans la rue

Tu n’as vraiment pas de coeur, d’autant plus que les démarcheurs font tout pour être agréables, par exemple en te disant gentiment “coucou toi” ou en te proposant de signer leur pétition contre les dragons bouffeurs de dauphins ou en t’accompagnant poliment vers la banque la plus proche.

 

2. Demander un sac plastique au supermarché

Nous sommes bientôt en 2018 et tu n’aimes toujours pas te balader avec ton papier WC dans les bras, ton saucisson dans la poche, et ta boîte de raviolis dans la manche ?

3. Manger un steak saignant

QUOI ?! Tu n’as pas été touché par la dernière vidéo de L214 que tes amis “engagés” ont eu le courage de partager sur leur mur Facebook ? Tu es complice d’écocide !

 

4. Ne pas sortir le jeudi soir avec ton BDE

On se demande bien ce qu’il te faut ! Du gros “son”, du rap ou de la techno, des gens qui “se prennent pas la tête” et qui ne sont pas blasés, le vomi de Léo sur Jess, Kevin et Quentin qui terminent la bouteille de vodka en une demi-heure, les petits ragots du vendredi matin en TD d’informatique… C’est trop la vie mec !

 

5. Ne pas partager tes prises de notes

Alors comme ça tu n’es pas sensible à ce genre de message de détresse sur le groupe Facebook de ta fac : “Hey ! C possible que qqun me file les cours de XXX (nom d’un prof) car pour d’ivresses raisons je n’ai pa pu y aller. Je paie mon kebab en échange les gars !” ?

6. Parler politique

Gros, t’as juste 20 ans, encore toutes tes dents, qu’est-ce-que tu viens nous faire ***** avec tes histoires de politique ? Profite de la vie, détends-toi, ça va bien se passer !

 

7. Lire des livres compliqués

Déjà que la fac c’est prise de tête, qu’on est bientôt en partiel, tu ne vas en plus parler de trucs relous ? Stendhal c’est chiant. J’ai eu un DM sur lui. Le prof m’a mis 9 alors que je l’avais bossé pendant toute la pause café. On nous parle toujours de “grands auteurs” ou de “grands romans” alors que plus personne ne les lit. Et puis Baudelaire, il fumait aussi ? Comment serait-il devenu un “grand” écrivain sinon ?

 

 

8. Ne pas donner aux clodos 

“Mais de toute façon, ce que tu leur donnes, ils le boivent…”. Ben oui, évidemment qu’ils vont dépenser ton obole d’un euro pour s’acheter une bouteille de “cuvée villageoise” en plastique. Mais bon, tu paies déjà des impôts pour garnir les caves des ministères et ambassades en grands crus dont tu ne profiteras jamais, alors donner un euro de plus ou de moins à des poivrots…


9. Se frotter dans le métro 

Le harcèlement sexuel est partout : au travail, dans les facs, sur les réseaux sociaux, dans les jeux vidéos… et même dans le métro! Difficile de ne pas se voir mettre une main au panier/paquet quand on est un.e joli.e garçon/fille entre Dupleix et La Motte-Picquet un mardi soir à 18h. Parfois c’est pire : on retrouve même des traces gluantes sur sa jolie veste en simili-cuir achetée en soldes chez Zara ! Non, ça c’est vraiment pas sympa du tout…

 

10. Faire des TOP 10 des trucs pas sympas

Parce que le passage sur terre est court et qu’il y a déjà beaucoup de violence dans le monde, c’est pas la peine de rager. Si des gens se donnent du mal pour être sympas, il faut éviter de les rabaisser ou de se foutre de leur gueule. Et de toute façon, ça se fait pas.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire