L’avènement du culte des droits l’Homme, une religion législative ? (Entretien avec le Professeur J.L. Harouel)

30 janvier 2017 Hector Burnouf 0

A l’occasion de la livraison de notre opus centré sur le droit, l’entretien avec le Professeur émérite Jean-Louis Harouel vous propose une réflexion complète sur le grand remplacement du droit national par une norme droit-de-l’hommiste métissée. Il détaille le processus politique conduisant l’État à se retourner contre son peuple alors même qu’il avait été conçu pour le protéger.

Où en est la Syrie ?

25 janvier 2017 Claude D'autrel 0

La fin de l’année 2016 a été pour la Syrie une période extrêmement riche en événements, autant d’indices qui marquent désormais une dynamique nettement en faveur du gouvernement et laissent espérer une issue du conflit à plus ou moins long terme.

Entretien avec l’Abbé Ibora : le Catholicisme et la Monarchie

21 janvier 2017 Hector Burnouf 0

Entretien avec l’Abbé Iborra, prêtre du diocèse de Paris officiant habituellement sur la paroisse de Saint Eugène Sainte Cécile, sur le sujet «Le Roi et l’Église ». Publié pour le numéro de janvier 2016, nous le proposons de nouveau à nos lecteurs en ce 21 janvier pour l’anniversaire de l’exécution du roi Louis XVI. 

Le roi d’au-delà l’Océan

16 janvier 2017 Cart Broumet 0

Ils en rêvent la nuit, et, dans leurs songes les plus fous, atteignent un état proche de la béatitude quand semble se dessiner sa réplique, portée par les vents et les courants atlantiques sur le trône de France.Il faut dire que le Roi d’au-delà l’Océan, Trudeau, second du nom, génère un attrait formidable pour les fils et filles spirituel-le-s qu’auraient pu engendrer ensemble Judith Butler et Edwy Plenel, Christiane Taubira et Michel Foucault, Rokhaya Diallo et Marwan Muhammad.

La guerre de Tromelin n’aura pas lieu

14 janvier 2017 Clovis Deforme 0

Voici un brouillon égaré par un étudiant à la galerie Richelieu et que nous avons décidé de publier tel quel. Soucieux d’éviter le consensus, y compris chez ceux qui ne sont pas consensuels, l’auteur nous explique pourquoi il se fout cordialement de la souveraineté maritime française, comme d’ailleurs de beaucoup d’autres choses…