Cercle de Flore, les dissidents d’Action Française

Qui sont les dissidents d’Action française ? Si ces hommes sont connus pour leur œuvre et leur parcours, peu se souviennent qu’ils furent d’abord camelots du roi, plumes dans le quotidien d’Action Française ou disciples du vieux maître de Martigues. En 1978  , l’historien Paul Sérant en dressait les annales. Et il avait fort à faire « Un chapelet continu de dissidences » écrivait Lucien Rebatet. Dresser l’histoire de l’Action française, c’est aussi écrire celle de ses renégats. Formés à l’école de Charles Maurras, tous ces hommes devaient exercer sur leur époque une influence décisive. Thierry Maulnier, Georges Vallois, Robert Brasillach, Georges Bernanos, Claude Roy… certains sont injustement oubliés ; d’autres constituent une perpétuelle source d’ardeur.

On les retrouvait en littérature, dans l’étude historique ou en politique. Certains se faisaient apôtres d’un spiritualisme exalté, d’autres réfléchissaient à la fastidieuse réforme de l’État. « Non-conformistes » comme on les appellera plus tard, certains ont de ce fait gardé une odeur de souffre.

Leur dissidence parcourt toute l’histoire de l’Action Française. Elle aide à en saisir le drame. Quand Vallois ou Rebatet lui reprochaient son « inaction », Bernanos voyait dans la pensée de son vieux maître des contradictions insolubles. Ils étaient résolus à dépasser leur passion de jeunesse. Ou comme disent les cuistres « tuer le père ».

Mais leur dissidence est une étonnante marque de prestige ; ces hommes ont su désobéir. Car l’Action française a toujours su attirer à elle des hommes libres. Ils en furent le sel. Sans eux, l’Action Française n’aurait certes pas connu les mêmes tumultes. Mais aurait elle jamais pu accéder à la grandeur ?

Personnage lui aussi d’exception, Paul Sérant dressait l’histoire de ces dissidences voici quatre décennies. Son ouvrage est aujourd’hui réédité aux éditions Pierre Guillaume de Roux et préfacé par Olivier Dard, professeur d’Histoire politique à la Sorbonne. Le Cercle de Flore vous donne donc rendez vous le vendredi 16 Décembre à 19h30 pour l’écouter.

Hector Burnouf

A propos de Hector Burnouf 63 Articles
Comte des cigales. Lit Queneau dans sa baignoire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire